Riz au poisson blanc – Thieboudieune bou wekh

Thiéboudieune bou wékh (nouvelle version)

Je vous propose aujourd’hui la recette détaillée du riz au poisson blanc. C’est une nouvelle version que je vous propose avec des crevettes. L’ancienne version tout aussi “saf” (goûteuse) est accessible ici.
Le thiéb bou dieune bou wékh est un plat traditionnel sénégalais fait à base de poisson et de riz. Le Sénégal est connu pour son hospitalité et son fameux plat national le « thiébou dieune ». Bon nombre de personnes préfèrent le thiébou dieune bou khokh (avec tomate) au thiébou dieune bou wékh (sans tomate). J’entends souvent dire que le riz au poisson rouge a plus de goût. Cependant, si vous faîtes un bon thiéb bou wékh avec sauce beugueuthie, sauce tamarin et citron, il n’a rien à envier au riz au poisson rouge 🙂
Pour faire un bon thiéb bou dieune bou wékh il faudra miser sur le poisson (thiof, capitaine, “yakh”, dorade…). Il vous faudra aussi du riz. Sans oublier, les légumes pour apporter plus d’équilibre à votre alimentation. Vous pouvez mettre autant de légumes que vous souhaiterez.

Il vous faudra aussi du mollusque séché (yét) et le Guédj (poisson séché) qui apportent plus de goût à la recette.

Comme accompagnement vous pouvez faire de la sauce beugueuthie, qui est faite à base de feuilles de bissap. Sans oublier, la sauce tamarin et le citron.



Sans plus tarder, passons à la réalisation de cette nouvelle recette.

La recette :

Pour 5 personnes
Durée : 2 h
Difficulté : moyennement difficile
Coût : moyen

Ingrédients :

1 gros Poisson + 1 yaboy (sardinelle)
Quelques feuilles de persil
5 gousses d’ail
Sel, poivre, piment en poudre
¼l d’huile
2 oignons
1 poivron vert
2 piments vert
2 branches d’oignon vert
1 morceau de yët (mollusque séché)
1 morceau de guédj (poisson salé et séché)
Légumes : 1 chou, 1 carotte, 1 manioc, 1 aubergine, 1 diakhatou
4 feuilles de laurier
80 g de nététou
30 g de feuilles de bissap blanc séché
2 piments jaunes
250 g de crevettes
1 citron

Pour la sauce beugueuthie :
Quelques feuilles de bissap
Sel, piment, poivre en poudre, 1 citron

Pour la sauce tamarin (optionnelle) :
100g de tamarin ou « dak’aar »
1 pincée de sel et de piment en poudre
1 morceau de sucre

Préparation de la recette :

Etape 1 : friture du poisson
Commencer par vider et nettoyer le poisson.

Laver et récupérer les feuilles de persil. Mixer le persil avec 2 gousses d’ail, une pincée de piment, une pincée de poivre et une pincée de sel.
Faire un trou au niveau de la chair du poisson. Remplir les trous avec la face faite à base de persil. Saler le poisson en veillant à bien répartir le sel.
Faire chauffer ¼ l d’huile dans une marmite. Quand l’huile est bien chaude, faire dorer le poisson 3 min de chaque côté.

 

Quand le poisson est bien doré, retirer et réserver.


Etape 2 : le “rossi”
Ajouter le morceau de yët.
Hacher 1 gousse d’ail, ½ poivron vert et un piment vert puis mélanger avec 1 oignon coupé en dés et ajouter dans la marmite. Laisser cuire 5 min en remuant de temps à autre. C’est cette étape que l’on appelle le “rossi”.

Mixer 1 oignon coupé en dés, avec ½ poivron vert, 2 branches d’oignons vert, 1 piment vert, 1 gousse d’ail, 1 cuillère à café de poivre et une pincée de piment en poudre. Ce mélange est appelé nokoss en wolof. Rajouter la moitié du nokoss et réserver l’autre moitié. Ajouter les feuilles de bissap blanc. Mélanger.

Mélanger et laisser cuire 2 min jusqu’à ce que le mélange soit bien doré. Si c’est pas le cas n’hésiter pas à prolonger la cuisson car le thiéb bou wékh doit être bien doré si vous ratez cette phase vous risquez de ne pas avec une bonne couleur.

Etape 3 : préparation du bouillon et des légumes
Ajouter 1,5 L d’eau.

Ajouter le gros poisson et le yaboye (sardinelle).

Bien laver et ajouter le guédj.
Laver et ajouter les légumes : le chou coupé en deux, la carotte, l’aubergine coupée en deux suivant la longueur, le manioc et le diakhatou. Ajouter les feuilles de laurier. Ajouter une bonne pincée de sel. Mettre le couvercle et laisser cuire 30 min à feu moyen.
Après 30 min de cuisson, laver et ajouter les crevettes. Ajouter l’autre moitié du nokoss et les 2 piments jaunes.

Laver le riz en rinçant délicatement. Verser dans le haut d’un couscoussier posé au-dessus de la marmite de sauce. Fermer et laisser cuire environ 15 min. Puis retirer le couscoussier.

Retirer les légumes : la carotte, le chou, le manioc, l’aubergine, le diakhatou et les piments jaunes. Retirer le poisson, le « guédj » et le yet. Mettre le tout dans un bol. Enlever les feuilles de bissap blanc et les crevettes. Ajouter une louche de sauce dans le bol. Réserver une autre louche de sauce dans un tout petit bol pour la sauce tamarin.
Il ne doit rester dans la marmite que de la sauce.


Etape 4 : préparation du riz
Goûter l’assaisonnement et ajuster si besoin (sel, poivre, piment en poudre). Mettre le riz précuit à la vapeur dans la marmite et laisser cuire à feu doux pendant 20 min.

Préparation du nététou :
Vous pouvez préparer maintenant le « soule » (nététou). Pour faire le nététou, il faut bien rincer les grains de nététou pour éliminer les impuretés. Mixer pour que ça soit une pâte (au mixeur ou au pilon-mortier). Ajouter une gousse d’ail. Mixer à nouveau. Ajouter une pincée de sel et une pincée de piment. Pour finir, former une boule avec la pâte.

Cuisson du riz (suite) et du nététou : 
Retourner voir la cuisson du riz, il ne doit plus y avoir de liquide dans la marmite. Creuser au centre et ajouter la boule de nététou. Poursuivre la cuisson du riz environ 10 min. Pour vous assurer que le riz est bien cuit, prendre quelques grains entre les doigts et les écraser. S’ils sont mous c’est cuit, sinon, cuire encore quelques minutes.
Si le riz est sec sans être cuit, n’hésitez pas à rajouter quelques cuillères à soupe du bouillon qui avait été réservé. Et poursuivre la cuisson encore quelques minutes.

Préparation du beugueuthie :
Faire bouillir de l’eau dans une casserole puis ajouter les feuilles de bissap préalablement lavées.

Laisser cuire 7 min à feu moyen.

Une fois que le bissap est cuit, bien l’égoutter et mixer avec le jus d’un citron, une pincée de sel, de piment et de poivre en poudre.

Préparation de la sauce tamarin : 
Laver le tamarin et mettre dans une petite coupelle. Ajouter la louche de sauce que vous aviez réserver au préalable. Mélanger bien. Ajouter une pincée de sel, de piment en poudre et un morceau de sucre. Je vous vois déjà saliver 🙂 Bien mélanger.

Dressage du plat :

Dans un grand plat, ajouter le riz.

Ajouter le poisson au centre. Ajouter les légumes (la carotte, le chou, le manioc, l’aubergine, le diakhatou..). Ajouter les crevettes. Ajouter les piments. Couper un citron en deux et poser à côté.


Regardez-moi cette délice 🙂 N’est-ce pas magnifique ? Est-ce que vous sentez cette bonne odeur de thiep ? Mon Dieu, tout juste une tuerie 🙂 🙂

Déguster avec le beugueuthie et la sauce tamarin. Enjoy ! Enjoy ! And Enjooooooy !
J’espère que vous avez aimé cette recette. Si c’est le cas n’hésitez pas à me dire via les commentaires.
A bientôt pour une nouvelle recette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here